La course à pied Les blogs courseapied.net : EricM

Le blog de EricM

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-04-26 21:40:30 : Séance en famille

Chez nous les enfants sont encore en vacances. Et comble de tout, ils ne savent pas quoi faire.
Entre les jeux sur Pc, la télé et un peu de devoirs quand même, c’est marrant de les voir tourner en rond.

« Papa tu fais quoi ?
- Je vais aller courir
- Ah ok »

« Prends ton vélo et viens avec moi….
- Ouais … »

Et c’est parti pour 1h de footing sous une chaleur de 29°

Petite séance faite le long du canal en bas de chez moi.
Le tout à l’ombre sur la quasi-totalité du parcours.

Hé bien voilà une heure de passer en compagnie de mon fils.
Samedi il fera un peu de footing car il prépare une course enfant de 1 km le 13 Mai

Allez bonne soirée

Eric M

Les réactions

Par romain, le 2007-04-26 21:46:51
salut ERIC ,
ce doit être sympa de vivre sa passion avec son enfant , et je suis sûr qu'il saura compter sur toi pour le supporter et lui porter le plus grand intérêt pour sa course , un âge où c'est très important .
J'espère un de ces 4 faire de même avec ma fille , mais bon y a le temps , si y a des bébé nageurs , y a pas encore de bébés coureurs , et pour cause :)))
bonne soirée @+++

Par Poussintx, le 2007-04-26 22:36:35
La premiere photo il a l'air de dire... alors papa qu'est-ce que tu fais, t'es trop lent !!! :)
Profite bien de lui avant qu'il ne soit ado. ;)
Bonne prepa a ton fils pour le 13 mai.

Par Delphine, le 2007-04-26 23:29:40
Bravo au fiston d'avoir montré le chemin à son Papa :o))

Par STEGU, le 2007-04-27 11:54:46
Ah les plaisirs de vivre en Province !
Avec ses 2 parents coureurs, le fiston aura pas trop le choix. Ce sera course a pied ou course a pied ...avec alternance velo de temps en temps.

Par calou, le 2007-04-27 18:16:22
Je confirme ce que dit Poussintx, c'est bien d'en profiter maintenant...
A l'adolescence, ce sera trop tard !
A l'affirmation : "Prends ton vélo et viens avec moi..."
Ma fille de 16 ans m'aurait certainement répondu : "Ca va pas ???? Pourquoi faire ????"
;-))
Calou

Par Eric M, le 2007-04-27 19:18:07

Bonsoir à vous tous

Romain : Oui c'est vrai que c'est sympas, mais tu verras cela viendra pour toi aussi. Déjà quand ils viennent sur les course avec les "allez Papa..."

Poussintx : tu as entièrement raison... c'est ce qu'il disait "Papa tu fais quoi... t'arrives?"
J'espère que tout se passe bien pour toi. Mais d'après la photo du 5è mois... cela prend forme dirons nous... :-)

Delphine : Eh oui ! On a toujours besoin d'un plus petit que soi...
Bises et bonne récup Marathon

Stégu : J'espère qu'il t'entendra et qu'il sera sportif dans l'ame... Comme Papa quoi...
Merci d'être passé c'est sympa

Calou : Ah je vois que les femmes ont encore raison... C'est clair que la grnade soeur de 16 ans m'a envoyé bouler quand je lui ai proposé de venir... Nous tentons de la bouger un peu mais ce n'est pas facile.
Bises

Merci à vous tous d'être intervenu sur ce billet.
Passez une bonne soirée
Eric M

Par PARISI, le 2007-04-27 20:36:59
Ah !! c'est super , une ballade avec le fils !!!
Un vrai bonheur et un moment de complicité !!
Bonne continuation !!

Parisi

Par Kuanza, le 2007-04-28 21:25:28
Profites en bien de ces moments de bonheur et de complicité, car comme dit Poussintx et Calou, une fois l'adolescence venue, les enfants ont tendance à ne plus vouloir courir avec papa et maman, le mien a fait de l'athlé jusqu'à 12 ans, par la suite il a laissé tout tomber, si bien qu'aujourd'hui à 20 ans, il court après autre chose....si tu vois ce que je veux dire, enfin c'est la vie.

Par Creole65, le 2007-04-30 15:50:56
Moi aussi je fais de la course à pieds avec mes enfants et je dois dire que c'est du vrai bonheur. L'ainé a déjà 16ans et le petit a 3 ans, il veut aussi s'y mettre. Amusez-vous bien.

Par Eric M, le 2007-04-30 15:59:19

Bonsoir à vous tous

A lire tous vos messages, nous sommes tous d'accord ; cela reste un réel plaisir de pratiquer notre sport favori avec nos chérubins...

C'est vrai qu'il faut que nous en profitions au mieux car il auraont vite fait de grandir et de nous échapper... une fois de plus serai-je tenté de dire... :-)

Amicalement

Eric M

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)




Les 5 billets précédents

2007-04-18 18:09:01 : CR Marathon de Paris 2007 - 3 photos - 31 réactions

En préambule, voici un récapitulatif de ma préparation :

Plan réalisé sur 10 semaines
37 séances d’entraînements sur 38 prévues à raison de 4 sorties par semaines
48h02 d’entraînement avec 515 km
Un poids passant de 66,4 kg à 64,8

Voilà quelques chiffres tels que je les affectionne.

Rentrons dans le vif du sujet :

Pour cette édition 2007 nous avions décidé, mon épouse et moi, de fausser compagnie au groupe de sportifs auquel nous appartenons et de venir sur Paris dès le samedi matin. Cela dans le but de pouvoir profiter du Marathon Expo et de son ambiance d’avant course, mais aussi de la journée sur Paris tout en évitant de se lever à 4h00 du matin afin de prendre le bus pour se rendre vers le lieu du départ de la course.

Notre hôtel étant idéalement situé (300M de l’Arc de Triomphe), cette organisation nous a permis de rencontrer quelques membres du Forum au lieu de rendez-vous prévu près du café « le Cristal ».
Petit moment de vérité dirons nous. Car enfin j’ai pu mettre un visage sur un pseudo pour beaucoup d’entre vous. Mais cela venez aussi compléter la belle aventure du Trombinoscope mis en place par Brinouille.
Ainsi JCC, Krusti, Stégu, Toto, Brinouille, Eric77 et tous les autres me semblent beaucoup plus réels que sur le Forum.

Je suis arrivé très confiant sur ce Marathon. Ma préparation fut suivie à la lettre à près de 97% et tous les témoins de bonnes perfs étaient au vert.
Le seul et le gros souci ; la météo et la chaleur estivale annoncée depuis plusieurs jours pour ce dimanche 15 Avril.
Mes expériences de courses réalisées avec une température au dessus de 18° n’ont jamais rien donné de bon. Alors là il fallait effectuer un Marathon… Pas la moindre des distances quand même.
Mon objectif de 3h20 qui était devenu de façon non officiel de passer en 3h15 était donc très fortement compromis.
Toute la pression de performance s’est effacée au fil des jours compte tenu du climat le jour J
Je me revois dire à mon épouse ; « si je fais 3h30 ce sera très bien… » Et le tout d’un air dépité… Car cette météo risquait de venir gâcher quasi 3 mois de préparation.
Le samedi après midi, un ami mais néanmoins mon coach, m’appel et me donne ses consignes pour le déroulé de l’épreuve.
« Tu coures à la FC sans dépasser 169 (80%) jusqu’au 30è et après tu vois jusqu’au 37è comment cela évolue »

C’est donc concentré sur cette marche à suivre que nous quittons l’hôtel pour aller au Cristal afin de retrouver, entre autres, Stégu avec lequel il était convenu que nous courrions ensemble. Présentation et retrouvailles faites, nous nous sommes dirigés ensemble dans le SAS des 3h15.
Nous pensions retrouver JCC et de ce fait nous l’avons cherché mais en vain car il était dans le SAS des 3h…
Petit moment de concentration dans le SAS, avant de se mettre debout. Une Anglaise nous tape la conversation cinq minutes ce qui nous permet de plaisanter un peu.
On se prend au jeu du compte à rebours, qui fut bien mal donné, car à « 2 » le coup de feu retenti.
On marche… On se rassure… oui tout va bien se passer.
C’est au moment de franchir la ligne de départ que nous commençons à courir : parfait
Les ballons jaunes se trouvent à coté de nous. Je prends l’initiative de les suivre pour qu’il nous mette dans l’allure.
A peine le temps de profiter de cette avenue magnifique que nous franchissons déjà le 1er km en 4’45. Je me dis que le départ des meneurs d’allure en 3h15 est prudent. Et c’est tant mieux
Je garde un œil sur le cardio pour savoir comment le cœur décide de réagir ; au 3è km je suis à 158 (73%) tout en étant à 4’43 de moy en vitesse.
Stégu me dit qu’il commence à avoir chaud, moi çà va pour le moment. Le ravito approche encore 2 bornes… Là faudra rien raté nous le savons Stégu et moi.
Je lui donne l’info d’aller au fond du stand de ravitaillement pour éviter la cohue ; il me suit, on se perd un peu, je le voit il me fait signe, je continue.
Quelques secondes sans le revoir à mes cotés et je me retourne ; plus là … merde j’espère que tout va bien pour lui. Peut être un arrêt pipi me dis-je. Je réduis un peu l’allure terminant au 6è en 4’48 ; toujours pas là.
De ce fait je me recale à mon allure soit 4’40 au kilo. Coté cardio ; 163 (76%). Bon tout à l’ai de tenir.
Je passe le 10 en 46’42 avec 22 secondes de retard sur l’objectif 3h15 mais sans vraiment m’en soucier. Le cardio est sage à 164 Bpm, l’allure est bonne 4’38 de moy et surtout les sensations sont encore intactes.
Les km passent, défilent à une cadence inouïe. J’en suis au 18è les rythme cardiaque reste sage et stable à 166 (78%). J’en suis plutôt surpris mais je ne change rien à l’ordre de marche prévu.
Et voilà le 19è. Là j’ai une petite sueur froide en sentant mon genou gauche me faire mal… Ah non pas encore cette année… Ayant prévu cette éventualité je prend un Doliprane avec grand espoir d’efficacité. Je cogite dur à cet instant. Ne serai-je pas fais pour le Marathon ? 2h30 en sortie longue avec 32 km et aucunes douleurs et là vlan… même pas le semi de fait que ce tendon du Facia Lata me chatouille… La poisse quoi.
Je passe le Semi en 1h38’57 soit 1’32 de retard sur l’objectif 3h15. Je suis très satisfait malgré tout car ma douleur à disparue et je ne m’attendais pas à être dans ces temps là au semi.
A ce moment de la course je reste concentré sur l’arrivée du 30è km. Jusque là j’ai bien tout géré. Les ravitaillements ; aucuns de raté avec de l’eau, les gels au 10 et 20è sinon du sucre. Je garde même ma bouteille d’eau pour m’arroser en cour de route et boire le cas échéant.
Je suis bien, je profite du spectacle, de la visite de Paris, des animations et j’échange même quelques mots avec d’autres coureurs.
Voilà que se profile mon premier objectif ; le 30è …
« Pas plus de 169 Bpm » m’avait il dit… Mission accomplie. Je passe le 30è à 169 au cardio (80%) avec un état de fraîcheur et de lucidité qui m’étonne encore.
Donc prochaine étape le 37è… Mon km d’abandon de l’année dernière. Une grande revanche en perspective…
Je maintiens mon allure qui se situe toujours à 4’40 environ. Mais cette fois le cardio augmente et passe progressivement les échelons pour arriver à 177 (85%) au niveau du 37è km. Je ne suis pas inquiet. J’ai aussi travaillé cette plage de FC en fin de sorties longue… Et je sais que je peux les tenir sans soucis. Je pense au mur et aux gens que je vois marcher… Je dresse un bilan rapide de mon état. La respiration est bonne, les jambes commencent un peu à durcir mais restent en bon état de marche (sans jeu de mot…) et j’ai un peu chaud mais je m’arrose régulièrement avec ma bouteille et les éponges. Donc tout va bien et le mur n’est pas au RDV cette année pour moi.
Je passe ce virage, juste après le 37è, là où je me suis assis en 2006. Un regard rageur sur cet endroit avec à l’esprit « pas cette année »
Et de là inconsciemment j’accélère, je le sens… Oh pas grand-chose… Mais je me lance pour 5 km et un grand défi perso, une revanche. Mon allure augmente, le cardio aussi et se bloque à 180/181 (87%). Je bip à tous les Kms ; je suis en 4’30… J’en prends conscience mais je ne réduis pas. Les jambes sont plus lourdes et là j’ai vraiment chaud. Je gère mon arrosage crânien. Je double des tas de gens et j’attends cette ligne droite de l’arrivée.
Cette partie du parcours je ne la connais pas et je découvre cette arche synonyme de délivrance. Je maintiens mon allure de 4’30… je ne craquerai pas…
Quelle grande émotion ; cette année je le tiens… Je vois beaucoup de monde derrière les barrières, j’entends des tas d’encouragements destinés ou pas mais je reste concentré sur mon effort ; je suis dans ma bulle, dans Mon Marathon…
Enorme satisfaction personnelle en franchissant la ligne d’arrivée. J’en oublie de regarder le temps du chrono. L’affichage de mon Polar étant sur les temps intermédiaires je ne vois même pas mon temps final…
Voilà la ligne est passée… Je consulte le fichier d’exercice du jour… 3H17’03… Je suis le premier surpris. Là encore beaucoup de satisfaction.
Je remonte le couloir d’arrivée, je prends de l’eau, retrait de la puce et on me remet la médaille sans oublier de remercier les bénévoles.
Je marche un peu, les jambes meurtries malgré tout. Je vais m’asseoir sur le trottoir à l’ombre pour récupérer un peu.
Je savoure dirons nous.
Je crois reconnaître JCC, je me lève et me dirige vers lui. Oui c’est bien lui.
Dépité le pauvre. Je lui conseil de venir s’asseoir à l’ombre. Il me raconte ses déboires et arrive Roman1982 qui vient nous rejoindre.
JCC et mal. Je lui donne mon dernier gel non utilisé pour que cela aille mieux.
Nous discutons un peu puis il décide de partir car il ne se sent pas très bien.
Je me retrouve seul parmi tous ces sportifs qui arrivent de plus en plus éreintés à cause de la chaleur.
Je passe au ravitaillement, prends de l’eau et une banane c’est tout je n’ai pas faim.

Je remonte doucement pour faire quelques étirements légers
Je décide d’attendre ma femme qui avait prévu 4h00 … Je la retrouverai parmi la foule en ayant terminé en 4h22… et fatiguée.

Nous nous dirigeons vers la voiture afin de se changer pour retrouver nos amis venus en bus avec lesquels nous allons fêter l’événement.
Nous retrouvons Krusti près du bar le Kristal, poignée de main amicale et sincère ; à une prochaine fois…

Le bus de nos amis est garé en haut de l’Avenue de la Grande Armée.
Nos retrouvailles sont joyeuses et le breuvage champenois est lui aussi au RDV.
Les passants sportifs ou non sont ébahis de notre performance… Pas sportive celle là car elle ne se devine pas sur nos têtes mais au nombre de bouteilles de Champagne alignées sur le sol en guise de trophée dirons nous…

Je veux aussi dire un grand merci à celui qui me suit depuis quelques temps et qui me prépare mes plans d’entrainements.
Il se reconnaitra sans aucuns doutes…

Que de grands souvenirs pour cette journée…

Voilà l’aventure Marathon se termine

A la prochaine
Eric M

2007-04-18 17:21:34 : Remise en service de mon blog - 0 photo - 4 réactions

Bonjour à tous

Juste qques mots pour vous dire que je remet en service mon blog.

Prochain billet = CR Marathon de Paris

A bientôt

2005-06-02 17:47:47 : Scéance Seuil Anaérobie pour ce Jeudi... - 1 photo - 1 réaction

Bonjour tout le monde.

Le titre résume bcp de choses...

Donc voici le détail :

25' echauffement
3 x 5' en seuil anaérobie (171/183) Récup 3'
10' de retour au calme

Très bonne sensation ce matin au démarrage.
Le temps est à la douceur et l'odeur de la pelouse coupée du parc me procure un bien-être certain.

A près les 25' de chauffe j'attaque donc la 1ere série.
Accelération progréssive donc de riguer pour me caller en zone de travail FC.
Les jambes sont un peu lourde au dédut et je dois me concentrer pour garder le bon rythme.
C'est avec un soulagament que je clos cette premiere fraction.
Par contre les autres se passent bcp mieux.
Plus de lourdeurs, rythme constant et bonnes sensations.

Par contre après analyse des trois fractions, pour lesquelles j'ai eu une moyenne de FC stable ; 1ere = 172, 2è = 173 et 3è = 177, je constate que la vitesse est dégressive : 15.4 puis 14 et 13.8 Km/h.

Alors serai-je parti trop fort ? ou est-ce normal?

Merci de vos commentaires à ce sujet.

Bonne soirée à tous
Eric M

2005-05-31 09:25:17 : Scéance VMA courte ce matin - 1 photo - 5 réactions

Bonjour à tous.

Après un WK passé au parc du Futuroscope, et non pas au Marathon qui avait lieu ce même week end. Je ne savais pas trop quoi faire comme sortie pour ce mardi.
Hier j'ai donc prévu 2 scéances à choisir ce matin en fonction de la forme du bonhomme...

Dès le réveil, 7h pour ce matin, la forme est bien là. Du coup je me décide à effectuer la scéance VMA préparée la veille.

Donc voilà !

Echauff : 25'
Bloc travail : 5x400m Récup 200m
Retour au calme : 10'

J'en profite aussi pour tester les nouvelles fonctionnalité de mon Polar S625x. Donc la scéance se fera en distance.

Je n'ai plus de petites gènes à la jambe droite, que je sentais un peu au début de mes dernières sortie. Cela me rassure bcp.

Biensur l'echauffemnt s'est bien passé.
J'en arrive donc à mon 1er 400m.
Boum je pars comme une balle... d'autant que je commence la série sur une légère descente ; ce qui me propulse à une vitesse un peu élevée dès le départ.

Je reduit un peu l'allure à mon 2è départ car sinon je vais exploser...

Résultats :
1er = 1'12
2è = 1'36
3è = 1'34
4è = 1'30
5è = 1'34

Et cette fois je suis arrivé à aller dans la zone cible au niveau FC. (voir graph)

Bilan = scéance un peu difficile sur les 3 dernière fractions mais satisfait tout de même.

Voilà pour cette fois
A la prochaine
Eric M

2005-05-27 19:40:50 : Le fractionné court du matin - 1 photo - 8 réactions

Bonsoir tout le monde

Contrairement à ce que j'ai annoncé hier, je suis allé courir ce matin et pas dans la soirée. Et je ne le regrette pas car c'est le vrai four ce soir sur Reims.

Donc réveil à 7h ce matin. La première question qui me vient à l'esprit ; j'y vais maintenant ou pas ?
Rapide calcul ; départ possible 7h30, scéance prévue de 45' environ donc 8h15 à la maison ; ok ca peut le faire.
Zou ! je me prépare rapidement, règle le cardio, met les shoes et je pars il est 7h36...

Voilà ma scéance :
Echaff = 25' (110/143 bpm)
Bloc : 6 x 30/30 (171/192 bpm)
Récup 10' env (110/155 bpm)

Déjà a cette heure il fait chaud. Cce qui me conforte dans le choix que je viens de faire.
Par contre je suis un peu inquiet de savoir qu'elles sensation je vais avoir suite à ma sortie vélo d'hier.

Les jambes sont un peu lourdes au départ, puis qques raideurs surveinnent sur le coté extérieur des cuise.
Là je crois que c'est le rappel des deux cotes d'hier en vélo...
Je ne m'affole pas pour autant.
Le chrono tourne et les sensations sont plus de mieux en mieux. Ma douleur de la cuisse qui perssistait sur ma scéance au seuil ne se fait plus sentir...
Donc tout va bien.

Je suis même surpris du "bip" du cardio qui annonce que je dois forcer...
Ben oui VMA courte ; il va falloir y aller.

Je me lance donc sans trop forcer pour rester progressif sur l'effort.
Tout se passe bien et les 6 répétitions passe comme une lettre à la poste.
PAr contre je n'arrive pas à aller dans la zone de fréquence cardiaque souhaiter... (Je serai à 184 max a vrai dire) Mais je pense qu'il aurai fallut que je fasses au moins 10 fractionnés pour y arriver.
Bon pas grave, cela sera pour la prochaine fois.
La ou je suis content et un peu surpris, c'est que je réalise mes fractions entre 17 et 18,5 Km/h ... tout en étant à 184 de Fc au max. (91% de ma FCmax)alors que je chercheais les 95%...

Enfin !
J'attends les conseils avisé de Bekelei sur le coté technique et ceux de Delphine pour me raisonner et ne pas tombé dans le coté obscur du surentrainement (d'après le très bon billet à ce sujet)

Prochaine scéance :
Certainement ce WK au Futuroscope et cela dimanche matin si tout va bien

A la prochaine donc.
Eric M




Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net